François Boucher

※上記の広告は60日以上更新のないWIKIに表示されています。更新することで広告が下部へ移動します。

François Boucher, 1703- 1770


J.-B. Le Blanc, Observations sur les ouvrages de MM. de l'Académie de peinture et de sculpture, 1753, p. 14- 18.
ブーシェを賞賛する。cité par Démoris [2008] 130.


La Font de Saint-Yenne
ラ・フォンは他の批評家に先駆けてブーシェを批判した愛好家とされるが(cf. Démoris [2008] 129)、『省察』(1754)におけるブーシェ批判は一種の韜晦をもって始まることに注意しなければならない。『省察』の話者は対話相手の心情を推し量るかたちで、「貴方は彼〔ブーシェ〕の彩色も構成もデッサンの趣味も思惟pensséeも好まないでしょう。〔…〕同様に、彼の〔描く人物像の〕媚びた化粧や、まるで薔薇か菫のような色をした不自然な肉体の染め方が我等の画派〔フランス派〕の進歩を挫く、そう言い切ってしまうほど過剰な嫌悪感を彼に抱いているのでしょう」と述べる(34)。しかし、話者はすぐに「貴方のその先入見はやや意固地に過ぎる」と釘を刺してから、ブーシェの長所にも言及している(35)。

Je vais à présent vous parler des tableaux d'un autre peintre contre lesquels je vous ai toujours vû fort prévenu. C'est M. Boucher. Vous n'aimez ni son coloris, ni sa composition, ni son goût de dessin, ni ses pensées. Vous portez même l'excès de votre antipathie jusques à dire qu'il a énervé les progrès de notre école par son fard séduisant, par la teinte de ses chairs qui ne sont point celles de la nature étant presque toutes couleur de rose & violettes. Vous en faites même une comparaison peu avantageuse d'un faiseur de jolies chansonettes vis-à-vis d'un bon poëte épique & tragique. Enfin vous réduisez ses talens au genre pastoral & à la houlette. Votre prévention, mon cher Monsieur, est un peu trop forte. Je conviens avec vous qu'il réussit beaucoup mieux dans les petits tableaux & les sujets galans, que dans ceux qui exigent une grande composition. Mais vous devez accorder à son pinceau une fraicheur & une suavité qui plaît à bien des gens, ses airs de tête sont extrêmement piquans & gracieux quoique sans variété.



Baillet de Saint-Julien, La Peinture, poème. Caractère des peintres français actuellement vivans, Amsterdam, 1755, p. 13.
Platon jadis accusoit certains Philosophes de n'avoir jamais sacrifié aux Grâces ; Je n'ose faire à quelques Pintres, & surtout à quelques-uns de nos Ecrivains François le même reproche; mais Boucher ne l'encourra jamais. Son imagination vive & abondante ne s'est point bornée à ce nombre. Boucher en connoît plus de trois: ses yeux ont vû plus d'une Vénus: il semble dans ses rêveries tendres & passionnées, que ce Peintre privilégié ait assisté à tous les mystères de l'Amour.




Œuvres


Le coucher du Soleil,1752, Wallace Collection, London, exposé au Salon de 1753.
Le lever du Soleil,1753, Wallace Collection, London, exposé au Salon de 1753.










******************************************