Sentimens sur quelques ouvrages de peinture, sculpture et gravure

※上記の広告は60日以上更新のないWIKIに表示されています。更新することで広告が下部へ移動します。

Je vais à présent vous parler des tableaux d'un autre peintre contre lesquels je vous ai toujours vû fort prévenu. C'est M. Boucher. Vous n'aimez ni son coloris, ni sa composition, ni son goût de dessin, ni ses pensées. Vous portez même l'excès de votre antipathie jusques à dire qu'il a énervé les progrès de notre école par son fard séduisant, par la teinte de ses chairs qui ne sont point celles de la nature étant presque toutes couleur de rose & violettes. Vous en faites même une comparaison peu avantageuse d'un faiseur de jolies chansonettes vis-à-vis d'un bon poëte épique & tragique. Enfin vous réduisez ses talens au genre pastoral & à la houlette. Votre prévention, mon cher Monsieur, est un peu trop forte. Je conviens avec vous qu'il réussit beaucoup mieux dans les petits tableaux & les sujets galans, que dans ceux qui exigent une grande composition. Mais vous devez accorder à son pinceau une fraicheur & une suavité qui plaît à bien des gens, ses airs de tête sont extrêmement piquans & gracieux quoique sans variété.