Lettre critique de 1759

※上記の広告は60日以上更新のないWIKIに表示されています。更新することで広告が下部へ移動します。

Anonyme, Lettre critique à un ami sur les ouvrages de MM. de l'Académie exposés au Salon du Louvre, [s. l.], 1759, collection Deloynes.

Anonyme, Lettre critique à un ami sur les ouvrages de MM. de l'Académie exposés au Salon du Louvre, [s. l.], 1759, p. 23.
l'attitude de la Vierge n'est ni simple ni modeste, mais galante & voluptueuse. Je demande quelle différence il y a entre la tête de cette Figure, & celle d'une Danseuse; excepté le rouge qu'elle n'a pas sur le visage d'une épaisseur affreuse, je n'en vois point; cette couleur n'est cependant point épargnée dans le reste du sujet. L'Enfant est traité avec beaucoup de vérité, chose rare dans M. Boucher mais la Vierge ne paraît pas imposer silence au saint Jean; au contraire, elle semble interdire aux Spectateurs la liberté de dire leurs sentiments sur l'effet de ce Tableau.
cité par Démoris [2008] 132.
















*************************: